Hatokioshu


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un douce soumise [Pv Akira Nakajima]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tsubaki

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 12/06/2012

MessageSujet: Un douce soumise [Pv Akira Nakajima]   Mar 12 Juin 2012 - 18:21

Il était encore tôt quand la jeune hybride se leva, elle passerait encore une journée dans une cage minuscule et odorante. Elle en avait assez, elle se demandait pourquoi elle n’était pas encore dans une famille, là ou était sa place. Elle avait besoin d’ordre car telle était le sens de sa vie, servir encore et toujours. Et c’était cela qui la tourmentait. Elle ne comprenait pas pourquoi personne ne s’intéressait à elle, certes elle n’avait pas autant de poitrine que les autres hybrides, mais elle était totalement soumise et docile. Alors pourquoi ne trouvait elle pas quelqu’un qui avait besoin d’elle.

Ainsi, elle déprimait, dans cette cage, attendant avec impatiente qu’on l’adopte. Elle ne désespérait pas. Tôt ou tard quelqu’un lui trouverait une utilité, mais en attendant, elle se devait d’être patiente, et d’avoir toujours le sourire. Ce serait comme cela qu’elle trouverait quelqu’un en ayant le sourire et en montrant au futur maitre ou maitresse qu’elle était une esclave de première qualité. Elle espérait juste une chose, que son futur maitre ou sa future maitresse ne la frapperait pas, elle ferrait un travail de tous les instants pour cela, mais elle ne pourrait pas supporter les coups physiques. Les insultes ne lui ferraient sans doutes rien, ou alors pas grand-chose. Mais des lors qu’on lèverait la main sur elle, elle n’aurait qu’une seule idée en tête, revenir au plus vite à l’animalerie.

Enfin l’animalerie ouvre, enfin une nouvelle chance de sortir de se trou. Elle espère, mais personne ne la voit, elle est sans doute trop discrète pour cela. Elle n’est pas une beauté fatale, mais pourquoi personne ne veut la voir ? Elle ne comprend pas… Elle ne sait pas.

Enfin un homme entre, peut être qu’il est la clé de sa liberté, elle espère. Mais non, il partira sans aucun achat. Elle est déçue comme tous les autres hybrides qui n’attendent qu’une occasion de trouver une famille. Les clients se succèdent, mais personne ne vint voir la pauvre okami qui continue à y croire, malgré que chaque jour réduisait encore un peu plus ses chances d’en sortir vivante. Elle le savait, quand un hybride n’était pas rapidement vendu, il finissait par être recyclé. Si il avait de la chance, on le vendait au rabais à un organisme de prostitution mais pour les autres, c’était purement et simplement la mort. Or, elle n’avait vraiment pas envie de mourir, non elle voulait vivre, même s’il lui fallait être esclave.

Une nouvelle personne entra dans la boutique, il était tard, la jeune hybride ne pourrait pas dire précisément l’heure qu’il était, mais selon elle, il devait être environ dix sept heure. Peut être un peu plus. Elle attendait donc de savoir si l’homme se dirigerait vers elle, si aller l’adopter, ou bien si elle passerait une nuit de plus dans cette sombre et froide cage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akira Nakajima

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 12/06/2012
Age : 29

MessageSujet: Re: Un douce soumise [Pv Akira Nakajima]   Mar 12 Juin 2012 - 18:22

Encore une journée à Tsukyio. Le jeune homme était en cours. Encore une heure à tenir. Heureusement il avait son ordinateur portable et son réseau social ouvert. Encore en train de jouer au lieu d'écouter son prof d’amphithéâtre sur l'anatomie hybride... Qu'est ce qu'il s'en foutait. Pour résumer la situation, Akira pianotait comme un forcené pour lvl sur un jeux en ligne alors que son prof, blablatait et que les deux filles penchées vers lui murmurait et pouffait. Akira soupira, faisant voltigé sa mèche. Il crut entendre un cri d'admiration et cela l'embêta encore plus.Il ne tiendrais jamais l'heure... Jamais. Le pire c'est qu'il en avait pas besoin. En séchant la moitié de ses cours, il arrivait encore à rester premier de sa promo. Sollicité de partout, le jeune homme rester aussi froid qu'un bloc de glace et snobé tout le monde. Plus d'un aurait eu la tête encastrer dans un mur ou dans la cuvette des toilettes, mais pas lui...

D'un mouvement sec, il referma son pc sans aucun préambule. La salle était d'un silence pesant, le bruit se fit entendre, idem pour le froissement du tissus quand Akira le glissa dans sa pochette de rangement. Puis il se leva et partit aussi simplement que l'idée lui était venu. Certains le regardèrent avec admiration et envie car ils auraient aimer faire comme lui, mais le cran n'y était pas. Les autres avec dédain et ironie. On voyait déjà les deux clans. Avec Akira et sans Akira. Mais le pire c'est que le jeune homme à la crinière de feu, n'en avait cure. Car ni l'un ni l'autre, ne méritait son attention, hormis quand il avait besoin de quelque chose. Le professeur n'essaya rien pour le retenir, c'était peine perdu.

Il traversa le campus, prit la direction du quartier marchand. Le bougre avait faim. Le jour était déjà tomber alors qu'il n'était que 17h30. Akira s'arrêta devant un stand de hot-dog et s'en prit un. Il chercha un banc et en trouva un de l'autre côté de la rue. Pendant qu'il mangeait, il regardait les employés de la commune s'activait à mettre les illuminations de Noël qui ne serait allumées que dans un mois environs. Mais déjà toutes les vitrines étaient allumées. Normal, on voyait à peine plus loin que le bout de son nez. Une attira son regard, du moins la vendeuse qui collait quelques affichettes sur le placard prévu à cet effet sur la poutre devant son magasin. Elle rentra. Akira finit son encas et jeta l'emballage dans un poubelle avant de la suivre.

Arrivé à la porte d'entrée, Akira entra sans aucunes hésitation. Quel ne fut pas sa surprise quand il entra dans une animalerie... Il aurait penser qu'elle était fleuriste. Encore une nouvelle surprise, elle était en couple... Un jeune garçon plus petit qu'Akira, l'embrassait. Cela fut stopper net quand le carillon teinta pour dire qu'il y avait un client. La vendeuse sourit alors que le garçon fixait Akira d'un air désapprobateur. Mécontent que le moment romantique soit coupé. Akira sourit ravi de son effet. La jeune femme, s'avança et chose surprenante, elle fit une légère révérence et le salua. Akira mis sa vengeance en marche et passa devant elle sans un mot ni regard. Il continua son chemin dans les allées de la boutique. Regardant de temps en temps les hybrides.

Il s'aperçut rapidement qu'ils étaient trier selon leurs espèces. Akira sourit. Après avoir un chienne, une chatte et une harfang sur quoi aller t'il tombait? Il en avait déjà pas mal, mais il n'arriverais jamais à se résoudre pour s'arrêter. Quand Akira avait quelque chose, il en voulait encore plus... Encore un de ses défauts. Il s'intéressa aux rongeurs. Tous sous forme humaine mais les cages aux barreaux plus que serrés. Normal me direz vous! Un silence trop pour Akira. Un soupir, le sien. Mais un autre. Il chercha d'où cela pouvait provenir. Il trouva. Légèrement plus loin. Au début d'une nouvelle lignée de cage. A sa auteur, du moins à celle de ses yeux. La lumière éclairer bien la cage de l'hybride. Une chienne? Non, mais ça y ressemblait! Aucun mouvement de sa part, à croire qu'elle dormait, mais non car elle avait les yeux grands ouverts et fixait le jeune homme.

Akira se prit à lire la description de l'Hybride:
Citation :

Jeune louve, environs 18 ans.
Prénommé Tsubaki.
Docile.
Arrivée y a environs 2 semaines.
Aucune réservation
Prix: 500 $


Akira regarda à nouveau l'hybride. Il cligna des yeux. Non elle avait les cheveux rouge et les yeux... Idem à ceux d'Akira. Bon hormis les oreilles et la queue... On aurait pu croire à la soeur jumelle du garçon... Akira vit rouge... Comment étais ce possible? Il ne connaissait déjà aucun humains qui avait les mêmes caractéristiques que lui, mais la une hybride... Encore une incartade de son père? Cela était impossible... Aucun nom, rien... Non juste une coïncidence. Mais alors pourquoi ça lui faisait ça? Il attrapa les barreaux de la cage et avança son visage. Et murmura:

« Tsubaki?

Aucune réponse, mais une petite réaction... C'était choisit...


Dernière édition par Akira Nakajima le Sam 2 Mar 2013 - 18:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsubaki

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 12/06/2012

MessageSujet: Re: Un douce soumise [Pv Akira Nakajima]   Mar 12 Juin 2012 - 18:23

Tsubaki. Ce nom résonna dans sa tête comme une douce mélodie, oui c’était son nom, son nom à elle, mais cela lui faisait du bien de l’entendre, durant les deux semaines où elle attendait patiemment un maitre, on ne l’avait appelé que par les mots <>, << objet>>, <> des termes qui lui prouvait encore une fois, qu’elle n’était qu’un objet au service d’un futur maitre, mais cela ne l’empêchait pas d’avoir des émotions, et de l’attrister car elle aimait son nom puisque c’était la seule chose qui lui appartiendrait toujours.

Elle se retourna donc, observant celui qui avait prononcé son nom. Puisqu’il s’agissait de la voix d’un homme. Un homme, qu’elle regarda rapidement tout en restant la tête basse, car on lui avait appris qu’il ne fallait jamais regarder un maitre ou une maitresse droit dans les yeux, c’était une des pires formes d’irrespect qu’il puisse exister. Ainsi, elle avait réussit à voir que son futur maitre était comme elle sur deux points précis. Il avait comme elle des yeux d’un rouge flamboyant et des cheveux couleurs rubis, chose qu’elle n’avait jamais put voir chez les autres hybrides. Etait ce pour cela qu’il s’était intéressé à elle ? Elle en était pratiquement certaine. Mais elle n’avait pas le droit de lui poser la question, les vendeurs avaient été très clairs sur ce sujet, elle ne devait pas importuner les clients avec de bêtes questions. Elle tenta donc de se pencher pour saluer son hypothétique acheteur et y parvint malgré l’étroitesse de la cage.

-Je suis à votre service maitre.

Elle se contenta de ces quelques mots, elle n’avait pas besoin d’en dire plus. Il ne lui en avait pas donné l’ordre, ni quoi que ce soit qui y ressemble. Il lui avait juste demandé si c’était bien elle, la dénommée Tsubaki. Mais elle espérait de tout son petit cœur d’hybride, qu’il accepterait de la prendre avec lui car cela faisait déjà longtemps qu’elle rêvait que quelqu’un la choisisse. Elle avait besoin de cela pour se sentir vivante, se sentir utile. Même si elle devait faire les tâches les plus ingrates, elle le ferrait avec plaisir. Il n’y avait que deux choses qu’elle ne ferrait pas, même s’il la menaçait de la battre, ou bien pire. Tuer et blesser une autre personne. Hors cela, elle lui donnerait sa vie s’il venait à la choisir, ce qui semblait être le cas. Ce fut d’ailleurs remarqué par la jeune femme que Akira avait suivit en venant ici, celle-ci se dirigea donc vers lui, souriante, et commença son sempiternel discours.

-Je vois que vous êtes intéressé par ce modèle? Et bien, écoutez c’est votre jour de chance, si vous la choisissait je vous fais une remise de cinq pour cent.

Ce n’était pas par gentillesse que la vendeuse lui faisait une remise, loin de là, d’ailleurs même avec celle-ci elle se faisait une bonne petite marge. Enfin pour en revenir au cause du prix bradé de l’hybride, c’était parce que de nouveaux modèles étaient sensés être livrés d’ici quelques jours. Elle devait donc faire de la place quitte à lui tordre elle-même le cou. D’ailleurs, c’était ce qu’il y avait de prévue, puisque la jeune Okami n’avait pas trouvé acheteur depuis déjà deux semaines.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akira Nakajima

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 12/06/2012
Age : 29

MessageSujet: Re: Un douce soumise [Pv Akira Nakajima]   Mar 12 Juin 2012 - 18:24

Akira resta collé aux barreaux de la cage de la jeune louve, il la fixa alors que les oreilles bougèrent légèrement à l'appellation. Il aperçu ses yeux se posaient sur son visage puis elle baissa la tête comme soumission, Akira fut pris d'une grande colère, ne sachant si il fallait le prendre mal ou au contraire. Le soucis qui tracassé Akira c'était le fait qu'elle avait beau être une hybride, elle était humaine aussi, et ne devait donc se comporter ainsi... Il tendit son bras à travers la grille et frôla une mèche de cheveux de la jeune fille, il agrandit les yeux comme des soucoupes surpris par la texture de ses cheveux, en tout point identique au sien, la coïncidence était de plus en plus flou, trop de questions commencèrent leur naissance dans l'esprit considéré malade du jeune homme...

Le jeune démon retira vivement sa main au son de la voix de la jeune hybride. Douce et un soupçon chaude avec une pointe de méfiance, ou de peur, il n'aurait pu la discerner ainsi. Mais ce petit moment qu'on aurait pu considérer comme intime entre ses deux êtres fut briser par la voit de la tentatrice aguicheuse de vendeuse. Akira se mordit l'intérieur de la joue pour éviter une remarque acerbe, jusqu'à ce qu'un mot lui déplût. Il garda sa main droit avec les doigts serrés autour du barreau sur la grille de Tsubaki pivotant de moitié pour regarder la gérante qui semblait avoir son âge et pourtant aucun respect pour les hybrides même si ceux-ci n'était pas maltraiter.

Il la dévisagea lentement, doucement, de bas en haut et inversement avant de sourire en coin quand il vit arriver le petit ami de la dite demoiselle. La concurrence l'amusait surtout quand celle ci était perdu d'avance face à lui. Il y avait pas photo entre lui et l'autre naze qui se tenait derrière la frêle vendeuse. Le jeune homme sourit en direction du jeune garçon possessif avant de lâcher dans un murmure froid:

« Franchement si tu cherche le rapport de force, tu as perdu et de loin. »

Il riva son regard à celui de la jeune vendeuse qui rougit avant de détourner la tête pour se concentrer sur un autre hybride mais restant sur place attendant toujours la réponse d'Akira.

« De plus, ta petite amie est totalement inintéressante pour moi. Mais en ce qui concerne cette louve, c'est tout autre chose. En effet, je la choisit et je l'embarque sur le champs si elle accepte de vivre sous mon toit. Mais en ce qui concerne la remise, je préfère m'en passer, j'ai largement de quoi me procurer la moitié de votre boutique et ça serait baisser sa valeur. De plus c'est une humaine pas un modèle. Sur ceux je vous prierai d'aller préparer tout les papiers et ce qu'il faut pour que je l'accueil chez moi et de me laisser tranquille avec elle. »


La vendeuse vira au rouge pivoine, certainement de colère ou de honte, quand au jeune garçon, il était des plus tendu et risquait de commettre une erreur qui lui serait fatale, mais l'esquiva par l'étreinte de son amie qui l'attira contre elle pour le mener au comptoir préparer les papiers d'adoption de Tsubaki. Akira soupira et baissa la tête, il trouvait cela très fatiguant, il avait hâte de rentrer chez lui, même si il ferait un détour par le centre ville avec la nouvelle louve qu'il avait acheter sur un coup de colère et aussi par curiosité de tout cela. Car pour lui ce n'était pas une coïncidence ou peut-être que si, mais alors ça serait plus un signe, mais lequel?

Il releva la tête et fixa Tsubaki, avec un sourire doux et força la serrure de sa cage, finissant par ouvrir celle-ci:

« Alors demoiselle, on accepterai d'avoir un détraqué mentale et complètement torturé comme maître, si on peut dire? »


Il ne manquait plus que la réponse de la louve pour ouvrir un nouveau chapitre de sa vie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsubaki

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 12/06/2012

MessageSujet: Re: Un douce soumise [Pv Akira Nakajima]   Mar 12 Juin 2012 - 18:25

La louve observait ce jeune homme, il semblait si sur de lui, si fière, si puissant qu’elle ne savait pas ou se mettre. Dire qu’il serait éventuellement, peut être son futur maitre. Mais elle ne se faisait plus vraiment d’illusion. Non, jamais elle n’aurait de maitre, cela faisait des années qu’elle espérait, alors pourquoi cela changerait aujourd’hui. Le fait qu’il tendit son bras vers elle lui fit peur. Elle s’attendait à être frappé, après tout, elle avait regardait cette homme sans son autorisation. Mais non, on ne l’avait pas frappé. Le geste du jeune homme semblait doux, trop doux pour être vraiment honnête, enfin, qui sait peut être ce trompée t’elle ?
La louve regarda avec une certaine appréhension, le fait que cet homme parle comme cela à une vendeuse. Il risquait d’avoir des problèmes. Quoi, que lui n’était sans doute pas un hybride. Oui, s’il avait était un néko ou bien une autre race, il aurait sans doute eut un coup de fouet ou autre chose bien plus désagréable encore.
Oui, décidément, elle enviait ce jeune homme à cause de son assurance. Pourtant, elle eut un espèce de bug lorsqu’elle entendit la phrase suivante. « En effet, je la choisit et je l'embarque sur le champs si elle accepte de vivre sous mon toit ». Non, il devait se moquait d’elle comme de nombreux autres avant lui. Personne ne s’était jamais intéressé à elle, alors pourquoi lui ?
Il s’adressa à elle. Lui demandant si elle acceptait de le prendre comme maitre. Mais pourquoi lui posait elle la question. Elle était une hybride, une pauvre créature. Elle n’avait pas à choisir.

-Je… JE… Je n’ai pas à choisir. Vous êtes le maitre, je ne suis qu’une simple hybride. Mon opinion n’est donc rien maitre.

Elle hésita quelques secondes. Elle… Elle ne savait pas vraiment si elle devait dire ce qu’elle pensait ou non. Pourtant elle osa, elle ne savait pas vraiment ce qui lui prit. Mais elle donna pour une première fois une opinion qui lui était propre.

-Cependant, si vous donnez la moindre importance à la pauvre chose insignifiante que je suis, sachez que je serais ravie d’être à votre service maitre. Cela fait déjà plusieurs années que j’attends un maitre ou une maitresse à servir.

Elle s’aplatit ensuite en excuse, après tout, elle n’avait aucun mot à dire, elle n’était qu’une hybride, une créature faite uniquement pour servir et elle aimerait elle aussi avoir cet honneur. Elle espérait réellement que cette pensée n’allait pas faire en sorte qu’il la laisse dans la cage. Elle ne le voulait pas. Elle en avait assez. Cependant s’il ne la prenait pas, il ne pourrait rien faire d’autre.

-Je suis vraiment désolé maitre, je n’aurais pas dut dire cela. Je ne suis rien et je ne devrais pas tenter de vous influencer. Cependant, je vous jure que si vous me prenez, vous ne le regretterez pas. Je serais une hybride exemplaire et prête à tout pour vous combler.
De l’autre coté du magasin, les papiers étaient en court et honnêtement, cela n’était pas trop tôt. Au moins, cette bonne à rien de créature débarrasserait le planché avec cette espèce de gosse frimeur. Il avait de la chance d’être un client, cependant il ne s’en tirerait pas comme cela. Alors certes, il ne serait pas la cible de quolibets cependant, ce ne serait pas le cas de son hybride.
Le vendeur revient tranquillement avec une série de document dans les mains mais également et surtout avec un collier et une laisse. Il avait ce sourire tranquille.

- Bien, vous avez vos papiers. Et comme cadeau de la maison nous vous offrons une laisse et un collier. Après tous, nous faisons notre maximum pour nos clients et leurs chiennes… Je n’attends plus que votre petite signature.

C’était sa manière à lui de se venger. D’un autre coté, il fallait bien s’attendre à une petitesse de la part de ce genre de type.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akira Nakajima

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 12/06/2012
Age : 29

MessageSujet: Re: Un douce soumise [Pv Akira Nakajima]   Dim 3 Mar 2013 - 1:46



Une douce soumise feat Tsubaki & Akira

Akira garda les yeux sur l'hybride une lueur d'inquiétude dedans. La réponse pouvait refermer rapidement ce nouveau chapitre qui aurait vu la fin avant sa naissance. La réaction de la louve fût loin de ce qu'il avait imaginer, c'est à dire entre rébellion ou hurlement de joie mais rien de tout ça sorti de la bouche de la jeune fille, juste une phrase à consonance d'excuse. Il arqua un sourcil plus surpris qu'autre chose. Son regard se durcit rapidement. Sa soumission en été des plus écoeurante. Sa phrase suivante le fit soupirer profondément, au point que ses poumons manquèrent d'oxygène à la fin de ce souffle.

Ses doigts se crispèrent autour des barreaux de métal, la jointure des phalanges blanchirent. Akira était de plus en plus mal à l'aise, il s'avait que les hybrides étaient classés en plusieurs classe mais là c'était plus une hybride docile mais soumise. Elle ne ferait pas de longs os si il la laissait ici ou qu'une autre personne à tendance odieuse comme lui passe dans les parages. Il l'observa, comme une louve, donc un animal si puissant et autonome voir sauvage pouvait être aussi faible... Akira pensa cliniquement: une lobotomie, il ne voyait pas comment autrement elle aurait pu finir dans cette état. Il secoua la tête lentement, perdu. Il souffla doucement et la regarda dans les yeux, relâchant les barreaux, glissant à nouveau sa main dans la cage de la louve et lui ébouriffa les cheveux:

« Tsubaki, j'aimerais que tu m'appelles par mon prénom, soit Akira et jamais maître. »

Il ramena sa main vers lui avant de percuter qu'il avait forcé le verrou de la cage. Il rit doucement avant d'ouvrir la porte de la cage laissant le chemin libre à la louve si elle le souhaitais. Akira observa la réaction de l'hybride se reculant un peu histoire de lui laisser de l'espace. Il jeta un coup d'oeil au couple, la vendeuse était en train de mettre le cachet sur les papiers. Le jeune homme tendit la main pour qu'elle l'accepte pour descendre de sa cage. Il fixa le petit ami de la vendeuse venir vers lui avec un léger sourire moqueur, prenant la main de Tsubaki pour la faire descendre délicatement. Il tendit la main et pris les papiers, vérifiant rapidement les donnés. Il remarqua qu'il devait donner un des exemplaires à la mairie et compléter certaines cases concernant ses informations personnelles.

Le jeune homme eu le visage fendit d'un grand sourire à sa tirade très amusée. Il regarda Tsubaki qui s'était enfin décider à sortir de sa cage et posa sa main sur sa joue pour la rassurer et murmura doucement:

« Tsubaki, suis moi s'il te plait. »


Il fit signe au jeune homme de passer devant pour lui montrer le chemin style de rien, tendant la main pour prendre la laisse et le collier avec un petit sourire et s'écarta pour le laisser passer, ne rajoutant aucun commentaire à cette accusation. Il le suivit sans un mot, alors qu'ils s'approchent de plus en plus du guichet, alors que le jeune homme pris inconsciemment la main de Tsubaki gardant les papiers et la laisse dans l'autre main, le collier autour de son index. Arrivé au comptoir il posa les papiers et relâcha la main de l'hybride puis signa. Reprenant les papiers, il les plia et les glissa dans sa besace, encore de l'administratif à faire. Il regarda le couple avec un sourire que beaucoup aurait pris de connivence mais il en était rien du tout. Il ouvrit la bouche, lentement:

« Maintenant que cette petite affaire est réglée, il va de soit que je dois répondre à votre phrase si douce soit-elle par une du même acabit. »


Il posa la laisse et le collier sur le comptoir pile devant la jeune vendeuse:

« Je vous rend ceci, qui serait beaucoup plus utile pour votre chienne à vous... »
Il se recula avec un large sourire satisfait faisant un petit signe d'au revoir de la main, avant de pivoter vers la louve, lui faisant un clin d'oeil. Et il mit sa main dans son dos pour la pousser doucement pour la faire sortir de l'animalerie.

[Hrp - Je suis désolé pour l'attente Frangin. Mais vaut mieux tard que jamais. Encore ta réponse ici et on passera au deuxième opus. - Hrp]




(c) alysha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsubaki

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 12/06/2012

MessageSujet: Re: Un douce soumise [Pv Akira Nakajima]   Dim 28 Avr 2013 - 12:26

Ce nouveau maitre la mettait mal à l’aise. L’appeler par son nom était punissable, elle n’était qu’une hybride et lui il était son maitre. Cependant elle était son esclave et elle se devait donc de répondre à chacune de ses demandes. La louve hésitait donc, elle réussit cependant à trouver une espèce de compromis. Après tout, si jamais celui-ci ne voulait pas être appelé maitre, elle pouvait toujours l’appeler Monsieur Akira. C’était la seule idée qui lui était apparut comme viable pour à la fois lui être respectueux et lui obéir.
Cependant elle devait reconnaitre une chose, ce maitre devait être un homme bien, elle avait du mal à le croire mais il semblait comme dire se préoccuper d’elle, peut être que les histoires qu’elle avait entendu à l’animalerie n’étaient elles pas toutes vraies.

Elle sortit finalement de sa cage, restant proche de son maitre. Elle se devait d’être là si jamais celui-ci avait besoin d’elle. Elle espérait cependant que celui-ci ne lui impose pas de coucher avec lui. Elle était soumise c’était vrai mais elle ne voulait pas se donner comme cela, pourtant si jamais il lui demandait, elle n’aurait pas d’autre choix que d’obéir car il était le maitre et elle l’hybride.

Elle le suivit, restant toujours proche de celui-ci sans pour autant être collante. Elle savait ou était sa place, on lui avait déjà assez répété.
Elle le suivit donc jusqu’au guichet, observant la scène et ne put s’empêcher d’être envieuse de son maitre. Celui-ci était tellement à l’aise avec les gens. Il avait également du caractère chose qu’elle aurait aimait avoir, juste un peu plus. Au lieu de cela, elle n’était qu’une pathétique petite hybride.
Elle se demanda pourquoi celui-ci ne lui avait pas mit son collier. Souhaité il la vendre ? Ou bien avait il envie de se débarrasser d’elle dès qu’ils seraient sortis de l’animalerie. Si c’était le cas pour l’avoir fait espérer. Elle ne comprenait pas.

Le marchand quand à lui se contenta d’un petit sourire à cette remarque. Honnêtement, il se moquait de ce genre de remarque. Après tout, il avait raison, elle était bien sa chienne même si cela tenait plus de sa vie privée qu’autre chose.

Tsubaki prit une grande inspiration, elle en avait besoin puisqu’elle allait poser une question à son maitre. Elle savait qu’elle pouvait être punit pour cela mais en comparaison ne pas savoir était sans doute bien pire à ses yeux. Elle posa d’abord la question mais sa voix était bien trop faible pour être comprise. Elle se rendit compte que si jamais elle voulait une réponse elle devrait lui parler normale. Elle replia donc ses oreilles sur sa tête et lui demanda.


-Monsieur Akira, pourquoi ne pas m’avoir mit de collier ? Est-ce que, vous comptez vous débarrasser de moi ? Je vous promets d’être une bonne hybride monsieur mais s’il vous plait ne me revendez pas.

Non, elle ne le supporterai pas, elle avait passé sa vie dans une cage et c’était la première fois qu’un maitre s’intéressait à elle. Elle ferait tout pour le garder même si pour cela, elle devait renoncer à son honneur et à sa liberté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un douce soumise [Pv Akira Nakajima]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un douce soumise [Pv Akira Nakajima]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Validée]Fiche technique d'Akira Kuukyo
» [BAL] Douce tromperie (PV Marie-Anne et Marine)
» Douce Missive... [Shaelyss]
» Nicole Sumire Nakajima [OVER]
» Une douce nuit sous le Balcon [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hatokioshu :: Animalerie-