Hatokioshu


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Kurama Mutsuki Doctor Of Horror♪

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Kurama Mutsuki Doctor Of Horror♪   Ven 7 Jan 2011 - 21:11

Mutsuki Kurama



IDENTITE


    Nom : Mutsuki
    Prénom : Kurama
    Age : 22ans
    Orientation sexuelle: Bisexuel
    Métier : Médecin
    Chaleureux ou Odieux: Odieux
    Nationalité : Japonaise - Italienne.



Description physique


    Serte, Kurama est un homme qui possède beaucoup de charme. Il est plutôt grand, 1m87 pour un poids conforme. Le plus attractif chez lui est surement son regard qui lui vaut beaucoup d'éloge depuis qu'il est enfant. Il est très expressif il ne peut rien caché ... quand il est en colère contre une personne il ne peut s'empêcher de la fixer sans détourner le regard se qui a tendance à mettre mal à l'aise la personne en question. Ses yeux sont d'une couleur variable, oui ils sont brun rougeâtre ...mais son oeil gauche possède une particularité unique qui a d'ailleurs faillit le rendre aveugle. Il s'agit d'un gêne qui saute 4 générations, se qui devrait être blanc dans tout oeil normalement constitué se trouve être noir comme sa pupille. Biensure ça choque aux premiers abord mais on fini par s'y habituer et trouver ça plutôt attirant. Il porte des lunettes pour améliorer sa vue déficiente à cause de son problème oculaire.

    Kurama à des cheveux mis long rougeâtre eux aussi, il les tient de son père. Il ne les coiffe quasiment jamais sa coiffure se fait naturellement c'est une aubaine. La peau de notre jeune homme est mâte grâce aux souches italiennes de sa mère mais celle-ci est parsemée de multiple cicatrice...il en a d'ailleurs une sur la gorge se qui aurait dû lui être fatale...avoir des parents médecins aide parfois, ou non.
    Son corps est musclé juste comme il faut, des dessins de muscles le parcours et en font un très bel homme. Son style vestimentaire quand a lui décrit sa personnalité, la plupart du temps il porte son tablier de médecin et l'autre il se contente d'une chemise noir aux rayures verticales de la couleur de ses yeux. C'est sa chemise favorite.


Description Psychologique


    Le caractère de Kurama?...Comment vous expliquer ça? Et bien nous prendrons un exemple simple la plupart du temps il est l'as de carreaux et l'autre partie l'as de pique.

    Monsieur As de carreaux est un homme calme qui porte un grand intérêt à son métier, il est souvent d'humeur joyeuse et la partage avec les gens autour de lui. C'est un jeune homme qui aime profiter de la vie, il aime la musique et en met souvent dans les couloirs du grand hôpital qui se trouve être son chez soit. M.c se comporte comme un adolescent et à beaucoup de pêche...même si quelque chose le ronge à l'intérieur et l'empêche de se comporter vraiment normalement. M.c ne fume pas c'est un principe de médecin qu'il respecte pour composer il dévore des sucettes et autres bonbons.
    Parfois M.c se frustre vite et se sent mal, triste et faible...mais il ne le montre pas.Et le petit détail insignifiant, M.C ne supporte pas être plongé dans l'obscurité il pense que c'est un signe de mort.

    Monsieur As de pique est terriblement instable, il aime plus que tout son métier et prend de quoi s'occuper chez lui...Mais les cadavres ne l'intéresse plus ils sont tellement froids et inertes ... M.As de pique est violent et n'aime pas qu'on le contredise, il use de la force et de méthodes inhumaine pour se faire respecter. Mais M.As de pique se montre discret lui aussi, il n'attaque pas n'importe qui et convoite une proie pendant des jours avant d’approfondir les choses... Il est incontrôlable malgré ses efforts. Mais comment un homme si dangereux peut être médecin sans attirer l'attention des gens sur ses troubles?... Il n'est pas stupide, il n’apparaît que quelques minutes ou plusieurs heures... ça dépend de la personne qui se trouve en face de lui. De plus les cachets que M.Carreaux prend l'empêche de prendre entièrement possession de lui.

    La seule chose que ses personnalités ont en commun est peut être...la perversion, Kurama est un homme qui apprécie beaucoup les plaisirs charnels.
    Peut être même un peu trop...Il ne se gênerais pas pour forcer quelqu'un à faire se qu'il désir.

    Comme vous l'avez compris Kurama Mutsuki a un trouble psychologique appelé communément trouble bipolaire. Ses parents médecin eux aussi se sont occupés de lui et n'ont révélés à personne que leur fils était un malade psychique. Vivre dans un ancien hôpital leur a permis de l'aider à surmonter sa maladie, en l'enfermant dans des chambres isolées ou en l'attachant a un lit pendant plusieurs heures. Sa personnalité négative est resté au fond de lui pendant des années si bien que sa famille crus qu'il était totalement guéris...Mais à l’aube de ses 22 printemps il semble que leur espoirs n'était qu'un simple rêve.


Histoire



    Tout débutat comme chaque histoires, s'était le crépuscule d'une soirée d'été indien. Le vent était doux et le soleil bordait le grand bâtiment de ses rayons rougeâtres. Une femme était couché sur un lit dans une chambre d'hopital elle semblait souffrir et se retenir de pleurer, l'homme à ses cotés semblait être le médecin, il lui soufflait des mots de reconfort avec douceur tendit qu'il prenait délicatement entre ses mains le fruit de leur amour. Le bébé pleurait et s'était une bonne nouvelle, la mère allait bien et le médecin qui était le père coupait le cordon ombilical le sourire aux lèvres.

    La naissance de Kurama s'était magnifiquement bien déroulé. Mais l'hopital dans lequel il était née était vide. Cet immense endroit était en fait un hopital désafecté qui appartenait depuis des générations à la famille "Musaki". Au par avant il acceuillait beau nombre de malades satisfait par les soins dont ils pouvait bénéficier dans les lieux. Hélas quelques années après son ouverture il dû fermé ses portes à cause du manque de personnel...allez savoir pourquoi les médecins et infirmières étaient rares dans cette ville. L'établissement appartenait à la famille, il était légué de génération en génération et ne pu donc pas être habatu sans leur accord...bien entendu il ne le fut pas, les grands parent de Kurama Constuirent un appartement en son seins situé au dernier étage de l'établissement. Ils avaient laissé chaque chambres et salle d'opération intacte et y travaillaient de temps en temps. Pas dans toutes bien sur des chambres furent totalement habandonnées et personne n'y avait mis le pied par négligence ou par peur? aller savoir.

    Lorsque Kurama ouvrit les yeux pour la première fois se fut un grand choque pour ses parents, l'oeil gauche de leur fils présentait une anomalie héréditaire que son arrière arrière grand père avait eu avant lui, il n'avait d'ailleurs pas bien fini. Cette anomalie se caractérise par un déréglement de la muqueuse oculaire, celle ci étant sencé être blanche se présente d'un noir aussi sombre qu'une pupille. D'accord s'était quelque chose d'étrange mais ça donnait un certain charme. La chose qui semblait inquiéter plus les parents de l'enfant était le fait que ça pouvait le rendre aveugle et que cette disfoncion était par la suite acompagnée de troubles de la personnalité...son grand père aillant rédigé un journal sur le comportement de son père .Le DR. Mutsuki le père de Kuruma savait à quoi s'attendre et espérait encore que son fils soit épargné.

    -Ne me laissez pas seul avec mon cauchemar-


    Les années passèrent et Kuruma atteint l'âge de 10 ans sans encombres, il faisait peur à ses camarades de classes en racontent qu'il était un démon et que s'était pour ça que son oeil avait cette couleur. En fin de compte il n'était pas loin de la vérité, le démon dormait encore en lui, je dis démon mais il s'agit d'une image bien entendu. Son père et sa mère avaient fini par mettre de cotés la pensée que leur fils puisse un jour présenter des problèmes mentaux. Il avaient tort...Un soir lorsque tout le monde s'était plongé dans leur rêve Kuruma lui ne parvenait pas à fermer l'oeil, il souffrait de maux de tête douloureux et il avait beau croire que ça passerait rien ni faisait...Au bout d'un moment il se redressa avec la nette impression d'avoir entendu du bruit juste sous son lit, comme si quelqu'un s'amusait à gratter les lattes de son somier. Comment voulez vous qu'un enfant de 10ans réagisse à ça? s'était un véritable cauchemare pour lui et son mal de tête ne finissait pas il avait même tendance à s'accentué avec le bruit. Kurama fini par se glisser sous la couette, les yeux ecarquillés et le coeur battant, il pensait qu'aucun monstres ne pourraient franchir son rempare de couverture...mais un poids se faufilla sur son lit un poids qui sera le coeur du petit garçon et le pire dans ces situations...s'est qu'il est impossible de crier. La pression se déplaçait sur lui elle rempait vers sa tête et susura quelque chose d'indescriptible, un bruit comparable à un grincement de dents qui fini par se volatiliser laissant Kurama paralysé dans son lit... Depuis cette nuit le bruit revenait à la même heure, aucune de celles-ci ne se passaient sans que l'enfant ne se cache sous ses couvertures à se crisper jusqu'à souffrir de crampes pendant la nuit entière.


    Une nuit elle ne vint pas, était se fini? Kurama était toujours éveillé les yeux rivé sur le réveil placé sur sa table de nuit, l'heure était passée et rien ne s'était produit...quand soudain la porte s'ouvrit doucement dans un grincement laissant l'air froid pénétrer dans la chambre d'enfant, Kurama était resté assis comme pétrifié de terreur, il n'osait pas regarder cette porte et sentait sa gorge se serrer. L'air glacial le faisait frissonner et il fini par tourner les yeux doucement vers cette porte qui s'ouvrait sur un couloir sombre et sinistre...Il fixa la rainure noir et fini par voir une chose qui le rendit fou de terreur, il tremblait de tout son corps en enfonçant ses ongles sur le bout de ses doigts qui prenait vite la couleur du sang. L'enfant tomba coucher dans son lit et était parcouru de spams, sa tête lui faisait horriblement mal comme si on lui enfonçait un couteau dans l'oeil gauche. Il voulait plus que tout que ses parents viennent le consoler et lui dire que se n'était qu'un cauchemar mais comme les nuits précédentes il lui était impossible de crier tellement la peur serait sa gorge. Allait il mourir? était il vraiment malade? Kurama respirait rapidement, une ombre venait d'attirer son regard il ferma instinctivement les yeux...mais il pouvait toujours sentir cette présence? Était ce le poids qui grimpait sur son lit chaque nuits? Un souffle chaud caressa son visage et les grincements de dents reprirent ...comme disait son père il ne devait s'agir que d'une création sorti tout droit de l'imagination de Kurama mais est se que quelque chose d’irréel pouvait toucher l'enfant et lui tenir les bras pour l'empêcher de bouger? La chose était au dessus de lui, le garçon ne cessait de ce dire qu'il s’agissait d'un cauchemars et qu'il devait être assez courageux pour le faire fuir, s'évaporer!

    Il pleurait...et ouvrit les yeux, ses cheveux se dressèrent sur sa tête, son coeur allait exploser la chose qui lui tenait les bras était bien réelle et...s'était lui. Kurama ne pouvait pas décoller les yeux de son "double" qui le fixait avec un sourire qui déformait son visage jusqu'à lui donner l'air d'un monstre.
    - Tu te montre enfin... Souffla cet enfant au regard rempli de folie, il saisit les deux mains de Kurama avec une seule des siennes et souleva lentement quelque chose qui ressemblait à un scalpel. La terreur se lisait dans le regard du petit garçon qui était dans l'incapacité de bouger, son double était bien trop fort, il lui broyait les poignets. Avec un sourire immense il approcha le scalpel de la gorge de Kurama l'enfonça doucement et l'ouvrit un traçant quelque chose qui était semblable à un sourire. La douleur était tellement forte...l'enfant fini par pousser un hurlement qui réveilla ses parents en sursaut. Ensuite, tout devint noir le sang chaud dégoulinait le long du cou de l'enfant traversant son torse et ses flans ensuite il sombra dans le néant.


    Il se réveilla la nuit suivante, couché sur un autre lit que le siens dans une salle qui n'était pas sa chambre. Il commençait à paniquer, que faisait il là? soudain un effroyable mal de gorge le saisit lorsqu'il avalait s'était comme ci des lames de rasoir glissaient dans sa gorge. La voix de son père le détourna de sa douleur, il semblait être au téléphone et avait un ton grave.

    - Oui, quand nous somme entrer dans sa chambre nous avons été sous le choc...il était couvert de sang. Je ne sais toujours pas comment il a pu se procurer se scalpel nous faisons attention aux moindres détails Minami et moi...Je ne pense pas qu'il puisse être suicidaire à cet âge c'est bien trop jeune...Oui nos craintes sont fondées. Tu es toujours d'accord pour apporter le nécessaire ? Merci beaucoup que ferions nous sans toi?...Nous t'attendons ce soir. Oui, au revoir.

    La conversation alerta Kurama, ils n'avaient pas vu son double ?! c'est lui qui l'avait attaqué de cette façon en aucuns cas il ne se serait fait ça tout seul! Son père fini par entrer dans la pièce glaciale, il souriait tendrement à son fils en enfilant des gants blancs. Il fallait désinfecté la blessure qu'il portait à la gorge et cela faisait mal à l'enfant qui voulu soulever un bras pour retenir celui de son père...mais horreur, impossible de le bouger ainsi que ses autres membres. Ils étaient retenus par une attache en cuire ... le garçon ne comprenait pas pourquoi ses parents le traitaient ainsi ils devaient le consoler, prendre soin de lui en lui affirmant que cette nuit n'avait été qu'un rêve horrible. Au lieux de ça il était attaché sur un lit dans une pièce froide dépourvue de fenêtre. Le Dr. Mutsuki lui dit de se calmer, que ça allait passer et qu'il devait être courageux et tenir jusqu'au soir ou un gentil monsieur lui apporterait des médicaments pour guérir. Et le soir arriva comme prévu ainsi que la promesse que son père lui avait faite, un homme de taille moyenne au regard amicale avait apporté les gélules magiques qui avaient le pouvoir d’effacer les cauchemars. Cet homme précisa qu'il devrait s'attendre à des effets secondaires, des crises de tremblement, des vomissements et que si il arrêtait d'en prendre pendant 24h le mal reviendrait encore plus terrible que se qu'il avait été la nuit précédente. Bien entendu le Dr. Mutsuki s'en fichait tant que ces pilules pouvaient empêcher son fils de se faire du mal à lui même et à son entourage. La première ingestion fut comme prévu accompagné de vomissements mais un mal en guéri un autre, les cauchemars avaient cessés et Kurama pu enfin dormir en paix.

    -Ne me laissez pas seul avec moi même-


    Les années passèrent et Kurama atteint sa majorité, ses troubles ne s'étaient plus manifesté depuis qu'il avait pris pour la première fois les médicaments qui devait l'aider à guérir. Malgré le fait qu'il semblait se porter mieux ses parents tenaient tout de même à lui faire passer des examens et à le garder attacher à une table pendant deux heures tout les jours pour voir comment il réagissait... Il n'était plus vraiment leur enfant mais plus un sujet intéressant à étudier. A l'âge de 22ans Kurama étudiait sa dernière année de médecine pour suivre la voie de ses parents, il était doué et ne s'encombrait pas de chose telles que les sorties entre amis etc même si il était appréciés par ses compagnons d'étude. Certaines filles le trouvaient même attirant elles essayèrent de sortir avec lui mais rien ni faisait le jeune homme gardait le sourire en leur disant que ça ne valait pas la peine et qu'il devait étudier pour atteindre son but. Se qui s'était passé des années au par avant était resté gravé dans la mémoire du jeune homme et revenait parfois comme des crises de terreurs nocturnes...d'ailleurs il ne dormait jamais dans le noir complet il lui fallait toujours une petite valleuse près de lui. Certains bruits lui faisaient encore peur comme celui des souris qui grignotaient le planché, ça lui rappelait les horrible grincement de dents de son cauchemar...

    Bref Kurama était un jeune homme studieux qui passait le plus clair de son temps dans les salles d'opération de l'ancien hôpital ou il vivait toujours avec ses parents. Son passe temps favoris était de disséquer quelques bestioles mortes tout en écoutant ses groupes de musique préférés. Mais voyez vous ça faisait plusieurs années maintenant que le gentil monsieur était passé apporter une quantité suffisante de médicament pour tenir 8ans tout au plus...et il avait bien précisé tout les effets néfastes...l'un d'eux disait " Si tu ne prend pas tes cachets pendant plus de 24heures le mal reviendra" et ça allait faire 22h en tout que Kurama ne les avait plus pris. Il en avait bien trop marre ! ses crises de tremblements et ses vomissements le rendaient dingue et puis ça faisait tellement longtemps que ça ne s'était plus passé...ne pas les prendre pendant une journée n'allait pas le tuer. Au bout de la 22ème heures il commença à ressentir des douleurs à la tête, une migraine qui devait surement être dû au fait qu'il étudiait trop, s'est se que disait sa mère. Il ne s'en soucia pas et pris une aspirine.

    Il rejoins peu après ses parents qui prenait un appétitif dans le salon, son père lisait le journal de son grand père comme d'habitude tendit que sa mère regardait la télé. Ils ne semblaient pas l'avoir remarqué Kurama ne venait pas souvent près de ses parents il préférait s'aventurer dans l'immense bâtiment et explorer les étages qu'il avait fini par connaitre par coeur à force d'exploration pendant près de 10ans. Des salles d'opération aux morgues il connaissait chaque recoin et pouvait dire ou se situait les produits et les ustensiles utilisé par ses parents. Une fois il avait même mis la main sur des bocaux rempli d'organes qu'il avait d'ailleurs disséqué pour s’entraîner. Mais revenons à nos moutons, il observait ses parents, perdu dans ses pensés il s'agissait des personnes qui l'avaient élevé de manière bien étrange...Il ne s'était jamais vraiment poser la question mais pourquoi ne ressentait il pas de haine envers eux? Toutes ses après midi passé attaché sur une table en fer dans une pièce sombre, ces pilules dont il n'avait plus besoin qui le faisaient trembler et vomir...pourquoi pensait il à ça maintenant et pas des années en arrière? En réfléchissant bien il n'avait jamais arrêté de prendre ses médicaments était ce ces choses qui l'avait empêché de voir la réalité en face? Ses parents essayaient ils qu'il se comporte comme un robot pour faire de lui le meilleur médecin? Kurama ne s'était même pas rendu compte quand pensant à ça il grinçait des dents...La 23ème heure était déjà prête à sonner et le jeune commençait à se sentir extrêmement mal et ne cessait de se dire qu'il s'agissait du sevrage des pilules, elles devaient agir comme une drogue sur lui mais il ne ressentait aucun manque. Il décida d'entrer dans le salon et de s'installer à cotés de son père qui ne manqua pas de lui demander si il avait bien pris son traitement...un bonjour aurait suffit. Kurama répondu évidement par l'affirmatif et fixa l'écran de la télévision qui lui donnait encore plus mal au crâne, tout ces sons et ces lumières commençaient à le porter à bout de nerfs et pourtant il resta dans le salon prés de ses parents qui gardaient le silence...Il fixait la grande pendule qui semblait fonctionner de plus en plus lentement plus elle se rapprochait de la 24ème heure...Les sons commençaient à s'évaporer dans l'air tendit que sa vue se troublait légèrement.

    Le jeune homme fini par se redresser sans rien dire et sorti de ce salon sinistre et oppressant. Il traversa le couloir froid qui devait le mener à sa chambre et s'arrêta nette le regard rivé devant lui, dans le salon la pendule sonnait la 24ème heure...Pourquoi Kurama se sentait si mal? des sueurs froides parcouraient son dos et son torse malgré le fait qu'il était sûr et certain que son trouble ne se manifesterait plus...pourtant un grincement retenti au bout du couloir, on pouvait distingué une porte s'ouvrant sur les couloirs de l’hôpital plongé dans le noir. Le jeune homme se laissa tomber à genoux, la respiration haletante quand il leva les yeux vers une ombre qui marchait vers lui de manière étrange. - Tu as fini par laisser tomber ce traitement...- souffla celle-ci comme un murmure. Elle se pencha sur lui et pointa du doigt la gorge de Kurama qui s'était mise à saigner comme quand elle avait été mutilée avec froideur ... Le jeune homme était paralysé pris de nausée, il ne pouvait s'empêcher de fixer cette chose qui s'approchait de plus en plus de son visage. Elle fini par prendre l'apparence d'une sorte de fumée noir et entra dans la plaie réouverte de Kurama, il se laissa tomber sur le sol et s'attrapa la gorge, qu'était il entrain de se passer!? pourquoi n'avait il pas continuer à prendre ses médicaments?...qu'elle effroyable erreur de sa part de croire que ses parents voulaient se servir de lui. Le silence tomba sans crier gare, le jeune homme était couché sur le sol les yeux rivé vers le plafond fissuré...et il ne pensait à rien. Il avait juste une immense envie de se remettre à étudier, mais il fallait avouer que travailler sur des êtres morts était d'un ennuie...il sourit. Pourquoi ne pas demander de l'aide à ses parents? ils sont là pour l'aider à apprendre la vie non? Il entra dans sa chambre et pris un bocal contenant une substance liquide comparable au chloroforme. Kurama déambula vers le salon un masque était posé contre son nez et sa bouche. Il se plaça au milieux de la pièce et resta sans bouger jusqu'à se que ses parents le remarquent et lui demande se qu'il fabriquait.

    Kurama pencha la tête sur le cotés et lâcha le bocal qui éclata sur le sol libérant la substance soporifique qui agit en quelques secondes sur Madame et Monsieur Mutsuki... Je suis sûr que tu meurs d'envie de savoir ou il les a emmené ensuite, tu désir franchir la porte en fer donnant sur une salle qui fera peut être bientôt parti de tes cauchemars les plus sombres...tu vis dans la même grande ville que ce jeune homme, celle abritant des créatures aussi incroyables qu'étranges peut être fais tu parti de ses choses?...Qui que tu sois j'espère que tu ne rencontreras jamais Kurama sur ton chemin...



OTHER'S


Ce qu'aime [pseudo] :
Ce que déteste [pseudo] :

DERRIERE L'ECRAN



    Comment avez vous découvert ce forum?[Une amie=)]

    Doublette?[Oui] [Non]

    Un peu plus sur toi!


    Petite information pour ceux qui veulent faire parti de mes hybrides.
    Kurama est très violent et fait usage de technique pouvant aller jusqu'au viol et à l'emploi de mots vulgaires. Je tiens à dire que les personnes voulant faire parti de sa collection devront s'attendre à de mauvais traitement. Voila juste pour dire que si vous êtes sensible à certaines choses je vous aurais prévenu.

    Ne soyez pas surprise si aux premiers abords Kurama se trouve être un jeune homme sympathique et énergique tant qu'il y a des médicaments il y'a de l'espoir...mais la réserve se vide petit à petit.



    Code : [Validé par Ralki ~]




Dernière édition par Kurama Mutsuki le Sam 8 Jan 2011 - 14:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ralki

avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 23/11/2010
Age : 28

Bloc note
Type:: Tora blanc
Sors avec:: Personne
Appartient à ou maitre de:: Libre

MessageSujet: Re: Kurama Mutsuki Doctor Of Horror♪   Ven 7 Jan 2011 - 21:52

Super fiche !! Rien a dire à part te rappeler que tu ne peux pas tuer les joueurs qui te seront soumis ^^' (petit rappel au cas ou hein xD)

Sinon j'attend juste le code pour te validé ;)

~~~~~~~~~~~~

Thème musical


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etsuko

avatar

Messages : 150
Date d'inscription : 23/11/2010
Age : 27
Localisation : Dans ses bras~

Bloc note
Type:: Tora
Sors avec:: Ralki
Appartient à ou maitre de:: Libre

MessageSujet: Re: Kurama Mutsuki Doctor Of Horror♪   Ven 7 Jan 2011 - 22:25

Bienvenue Kurama!!

En effet jolie fiche et perso riche. Encore un mini effort pour le code et le Rp s'ouvre à toi sur Hatokioshu!

~~~~~~~~~~~~


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Kurama Mutsuki Doctor Of Horror♪   Sam 8 Jan 2011 - 10:51

*a failli ne pas voir la fin de l'histoire x.X*

Ahah même pas peur de ce genre de personne...
J'vais m'amuser je sens si je te croise =D
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Kurama Mutsuki Doctor Of Horror♪   Sam 8 Jan 2011 - 14:48

Voila j'ai mis le code .D
Rassurez vous je ne tue pas mes hybrides c'est plus eux qui voudraient mourir.
Revenir en haut Aller en bas
Ralki

avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 23/11/2010
Age : 28

Bloc note
Type:: Tora blanc
Sors avec:: Personne
Appartient à ou maitre de:: Libre

MessageSujet: Re: Kurama Mutsuki Doctor Of Horror♪   Sam 8 Jan 2011 - 14:54

Tu es validé !

Encore une fois bienvenue à toi et bon rp parmi nous ! =)

~~~~~~~~~~~~

Thème musical


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Kurama Mutsuki Doctor Of Horror♪   Sam 8 Jan 2011 - 14:56

Merci Beaucoup =p
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kurama Mutsuki Doctor Of Horror♪   

Revenir en haut Aller en bas
 

Kurama Mutsuki Doctor Of Horror♪

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Kurai Hoshi, La lame divine / Kurama, le roi rouge
» [EVENT] Witch Doctor give us the magic words ▬ pv Lilinn & Warren
» Présentation de Kurama Kyuubi.
» Fiche technique de Kurama Takeya [en cours]
» paco&zélie ☇ i need a doctor.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hatokioshu :: Archives générales-