Hatokioshu


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sirius, crocs d'acier, âme de sang ♪ [Code à modifier, patientez...]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Sirius, crocs d'acier, âme de sang ♪ [Code à modifier, patientez...]   Jeu 13 Jan 2011 - 19:28

Sirius Pirahn



IDENTITE


    Nom : "Un nom? J'en change au gré d'mes envies... Mais le plus souvent, c'est Pirahn."
    Prénom : Sirius, prénom original en soi, bien que son vrai prénom était Evans. Il a choisi de changer pour tirer un trait sur son passé.
    Age : "J'ai pas fait gaffe au nombre d'années qui sont passées... T'façon, j'vois pas de différence." Son âge exact est 19 ans, mais il lui arrive de mentir...
    Orientation sexuelle: "Suis pas difficile, j'peux me contenter de ce qui vient." Bi sans réelles préférences, mais il ne sort pas avec n'importe qui...
    Métier : "J'aurais bien dit menteur, mais c'est pas un métier, vrai?" Comédien, il est assez connu d'ailleurs.
    Rebelle ou Docile et type d'hybride: "Moi, docile?! Plaisantez, j'espère?! Je suis pas le genre à jurer obéissance à ces maudits humains!!" C'est on ne peut plus clair, Sirius est un rebelle... Son espèce? Ses espèces plutôt... Sirius est un mélange de plusieurs espèces... Piranha, Renard albinos et Boa...
    Nationalité : "Suis né non loin de la ville de Sydney. Où ça se trouve? T'as qu'à chercher! Bon, ça va... Australien."



Description physique


"Cheveux blancs, yeux rouges, grand, vêtu de manière classe. Voilà tout ce que vous devez retenir de mon apparence."
Sirius est quelqu'un qui estime que l'apparence compte beaucoup. C'est pour ça qu'il s'habille presque toujours avec des vêtements dégageant une certaine classe, un luxe évident. Ses cheveux blancs comme neige et ses yeux rouge sang font penser à beaucoup de monde qu'il est albinos. Ce qui en un sens n'est pas faux. Mais dans un autre sens, ce n'est pas tout à fait exact. Pourquoi est-ce à la fois vrai et faux? C'est vrai car l'une de ses espèces est albinos. Et c'est faux car il n'est pas un hybride naturel, bien qu'il soit né de manière tout à fait naturelle. Mais tout ça sera expliqué plus en détail dans son histoire... Pour en revenir au sujet, sachez que Sirius coiffe ses cheveux un peu n'importe comment, sa coiffure peut varier selon les jours. Une fois il sera bien peigné, une autre fois il ne prendra même pas la peine de brosser ses cheveux qui sont complètement ébouriffés... Il n'a pas réellement de coiffure préférée. Sirius est également assez grand, mesurant non loin de 1m80 pour un poids adapté à sa taille.

Description Psychologique


"Mordant, rusé et étouffant. Voilà ce que diraient les gens pour décrire mon caractère, s'ils connaissaient mes espèces. Mais je suis plus que ça!"
On ne peut effectivement pas décrire le caractère d'une personne en à peine trois mots... Surtout que le caractère de Sirius n'est pas tellement en mesure d'être résumé en deux ou trois mots. Le principal trait de caractère de Sirius... est son impulsivité. Il est totalement imprévisible, impossible de prédire comment il peut réagir face à une situation. Certains disent même que Sirius serait atteint de schizophrénie, ce qui n'est pas faux en un sens... Mais ce n'est pas complètement vrai, car Sirius agirait parfois sans s'en rendre compte, or Sirius est conscient du moindre de ses gestes... Hormis ce petit problème, c'est quelqu'un de plutôt sympa, au langage parfois très familier. C'est également un fieffé menteur, personne ne sait jamais dire lorsqu'il ment ou lorsqu'il est sincère. Sirius est aussi un bon mangeur, il mange parfois beaucoup mais ne prend pas de poids. Comment fait-il? C'est là son secret...

Histoire


"Mon passé, j'ai tiré un trait dessus. Bon, c’est vrai, on peut jamais oublier complètement qui on est, mais moi, je ne me soucie plus du passé. Je vis dans le présent, man!"
Vous l'avez compris, ne demandez jamais son passé à Sirius. Ce n'est pas pour rien qu'il a changé de prénom et de nom... Mais revenons-en au sujet.
Le père de Sirius était un grand scientifique, qui était plus absorbé par son travail que par tout ce qui l'entourait. Il était capable de passer des heures, voire des jours devant son travail, ne le quittant que pour manger et dormir. Tant et si bien que ses supérieurs le forcèrent à prendre quelques jours de repos. Devant ce repos forcé, il se dirigea vers le parc, espérant que le calme de la nature lui ferait oublier son travail. Ce fut dans ce parc qu'il rencontra celle qui par la suite allait devenir sa femme. Une charmante jeune femme qui s'amusait avec un petit chien. Totalement obnubilé par cette personne, il alla lui parler afin de faire connaissance. Au fur et à mesure de la conversation, le courant passait entre eux. Ils se revirent plusieurs fois et finirent par tomber amoureux l'un de l'autre.
Une belle histoire qui s'annonçait, en somme... Sauf que la suite n'est pas tout à fait comme on pourrait l'attendre.
Le père de Sirius mit son travail entre parenthèses le temps de la grossesse de sa femme, histoire de pouvoir la surveiller. Car elle était enceinte de jumeaux. Ils avaient même déjà prévu les noms des deux enfants. Evans et Tim si c'était deux garçons, Amélia et Judith au cas où ce serait deux filles. S'il s'agissait de faux jumeaux, ils prendraient un nom de chaque duo... Malheureusement, alors que le père s'était absenté un moment, la mère fit une chute dans l'escalier. Dès son retour, le mari l'emmena à l'hôpital où, après plusieurs examens, on leur annonça une nouvelle terrible... Elle avait perdu l'un de ses deux enfants. La mère plongea dans une profonde dépression tandis que le père devait rester chaque jour, chaque heure à ses côtés, histoire de l'empêcher de se suicider et de tuer l'enfant restant par la même occasion. Finalement, l'enfant vint au monde, il s'agissait d'un garçon en parfaite santé. Son père lui donna le nom d'Evans et montra l'enfant à sa mère, espérant que la vue du petit garçon qui venait de naître la ferait sourire. Mais la mère ne réagit à la vue du garçon. Pire, son désespoir sembla augmenter.
La mère se laissa mourir à petit feu, refusant toute alimentation puis tout soin. En 6 mois, la dépression l'emporta.
Le père se retrouva donc à élever seul son garçon, privé de celle qu'il avait tant aimé. La dépression le guettait lui aussi, son travail n'était plus aussi correct. Histoire d'oublier tous ses malheurs, il déménagea avec son petit garçon qui venait d'avoir tout juste 1 an et s'envola pour le Japon. Arrivé là-bas, ce fut le choc. Tous ces êtres étranges, mi-humains mi-animaux... Il se mit à faire le tour des animaleries pour récupérer les cadavres des hybrides qui n'avaient pas été vendus et donc tués. Durant toutes ces heures où il étudiait les hybrides, c'était une nourrice qui se chargeait du petit Evans. Et puis finalement, au bout de 5 ans, il congédia la nourrice, disant qu'il allait se débrouiller seul.
C'est alors que la descente aux enfers a commencé...
Une idée malsaine était née dans l'esprit du père d'Evans. Faire de son propre enfant un hybride parfait. Un hybride qui ressemblerait à l'humain mais qui serait obéissant et docile. Un soir, alors que le petit Evans était occupé à jouer dans sa chambre, son père entra sans un bruit et lui plaqua un coton imbibé d'éther sur le nez. Le jeune garçon n'eut pas le temps de se débattre et tomba évanoui. A son réveil, il était sur ce qui ressemblait à une table d'opération, les mains et les pieds attachés par des sangles en cuir. Son père était penché au-dessus de lui, une seringue à la main.
"Tu vas être un bon garçon... et être très obéissant..."
Son père planta la seringue dans le bras et injecta le produit. Evans hurla de douleur, essayant de défaire les sangles qui le retenaient tandis que son père repartait vers son bureau pour écrire quelque chose. Durant 4 longues années, Evans eut droit à de nombreuses injections, un nombre qu'il n'a pas cherché à compter. Lorsqu'il n'était pas attaché sur la table pour subir ces injections, il était enfermé dans une cage et n'avait droit qu'à du pain sec pour toute nourriture, ainsi qu'à un bol d'eau pas toujours propre et frais. Un jour, Evans fut sorti de sa cage mais étrangement, son père ne l'attacha pas à la table. Il lui injecta un produit puis le reconduisit dans sa cage, fermant à clé et mettant trois chaînes cadenassées sur la grille. Sur le coup, le jeune garçon ne comprit pas pourquoi tant de précautions mais lorsque la douleur vint soudainement, une douleur si soudaine qu'il tenta de forcer la grille, ce fut alors qu'il réalisa. Il devenait un hybride. La douleur était intense, jamais il n'avait eu si mal...
Sa souffrance dura deux jours et deux nuits. Deux jours et deux nuits sans pouvoir manger, boire ou dormir. Au lever du troisième jour, la douleur partit. Son père retira les chaînes et ouvrit la cage, forçant son fils à sortir. Il fit quelques tests et conclut avec un sourire fou
"J'ai enfin réussi... J'ai réussi ma plus grande création... Trois espèces en un seul être... Boa, Piranha et Renard albinos..."
Il renvoya ensuite Evans dans la cage, fermant bien solidement la porte. Durant environ 6 ans, il tenta de le dresser, d'en faire un hybride obéissant, mais le mélange de trois espèces au caractère rebelle était très difficile à dompter... Résultat, le dressage fut un échec solide, et son père ne pouvait l'envoyer en animalerie ou en centre de dressage, on refuserait de croire que Evans était un hybride. Evans avait beaucoup changé physiquement, pas seulement au niveau de sa taille. Ses cheveux étaient devenus aussi blancs que la neige tandis que ses yeux étaient devenus d'un rouge sanglant. Les gènes du renard albinos ne s'exprimaient que de cette façon, sinon il ne montrait aucun gène animal apparent.
Sauf qu'un soir, son père commit une erreur... Il ferma la grille sans la verrouiller.
Ce soir là, Evans était enfermé dans sa cage, l'esprit assailli de pensées diverses comme depuis qu'il était devenu un hybride. Rageant, il donna un coup de pied dans la potre de sa cage qui s'ouvrit. D'abord surpris, il se rendit compte qu'il tenait là sa chance de s'enfuir. Mais pas sans avoir réglé une chose avant... Silencieusement, il se dirigea vers son père qui dormait dans le fauteuil du salon. Il le fixa un instant, réfléchissant à quoi faire, jusqu'à ce qu'un sourire sadique naisse sur son visage. Il allait le tuer. Il se dirigea vers la cuisine et s'empara d'un couteau avant de retourner auprès de son père. Il planta le couteau dans le bras de son père, le faisant se réveiller dans un hurlement de douleur.
"Qu... Evans... Que... Qu'est-ce que tu fais?!"
"Evans n'est plus... Evans n'existe plus... ♪ "
Il retira le couteau et le planta dans la gorge, faisant ainsi taire par avance les prochains cris qui auraient pu sortir. A chaque coup de couteau, le sang éclaboussait les murs et le visage d'Evans qui ne perdait pas ce sourire sadique. Une fois son père mort, roué d'une trentaine de coups de couteau, Evans lâcha le couteau et s'en alla en chantonnant.
Un jour, alors qu'il errait dans les ruelles à la recherche de quelque chose à manger, son attention fut attirée par le mécontentement d'un homme. A première vue, il s'agissait d'un réalisateur qui cherchait un comédien pour un film et était furieux car personne ne convenait au rôle. Evans se décida à tenter sa chance. Le réalisateur ne se donna pas la peine de demander à ce que Evans soit habillé et/ou maquillé, il voulait voir ce que l'adolescent pouvait faire.
"C'est quoi ton nom?"
Durant quelques secondes, il ne répondit pas. Il ne pouvait révéler à cet inconnu qu'il s'appelait Evans, qu'il était le fils disparu de cet homme qui avait été tué... qu'il avait tué. Et puis, Evans n'existait plus. Il n'était plus Evans. Il était...
"Sirius Pirahn."
Sirius lui plaisait bien comme prénom. Pirahn... C'était une abréviation sur une de ses espèces. Le réalisateur crut au mensonge et lui fit tourner une scène dans laquelle il devait tuer quelqu'un d'endormi. C'était pour un film d'horreur, il disait... Sauf que ce film ressemblait trop à la réalité, à sa réalité. A ce qu'il venait de faire. Sirius frappa la poupée de la même manière qu'il avait tué son père. Une fois l'essai terminé, le réalisateur resta un moment muet. Puis soudain, il se leva d'un bond et serra Sirius dans ses bras, content. Il venait de trouver sa prochaine vedette.
Depuis maintenant trois ans, Sirius Pirahn est une grande vedette du cinéma, plusieurs fois récompensé. Sa spécialité, ce sont les films d'horreur, tous ces films où le sang coule... ♪ Mais personne ne sait qu'il est un hybride... Et ceux qui le savent? Eh bien, on les retrouve morts, tués exactement de la même manière que les victimes des films d'horreur où Sirius est le tueur... Mais chut, c'est un secret ♫

OTHER'S


Ce qu'aime Sirius : Le sang, pourquoi croyez-vous qu'il tourne dans des films d'horreur le plus souvent? Les hordes de fans qui scandent son nom ou lui demandent des autographes, manger, tourner des films, jouer du piano et de l'orgue...
Ce que déteste Sirius : Tout ce qui a trait aux scientifiques, c'est à dire les hôpitaux, les piqûres... Aussi les cages et qu'on fasse du mal aux gens à qui il s'est attaché

DERRIERE L'ECRAN



    Comment avez vous découvert ce forum?[Top-site, ami...] Par hasard

    Doublette?[Oui] [Non]

    Un peu plus sur toi!
    Top secret!

    Code :
    Spoiler:
     



J'ai pas super envie d'refaire toute la fiche au nouveau modèle, ça m'a d'jà pris une bonne semaine pour tout écrire...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sirius, crocs d'acier, âme de sang ♪ [Code à modifier, patientez...]   Ven 14 Jan 2011 - 11:00

Hello et bienvenue!!

Personnellement... J'adore ta fiche. J'ai tout lu du début à la fin sans m'arrêter, j'ai adorer, surtout l'histoire!
Pour ce qui est de la réglementation des lignes c'est tout bon, tu as même fait plus qu'il ne fallait, c'est donc parfait ~ L'orthographe, je n'ai relevé aucunes fautes, après peut être qu'il y en a mais elle se sont cachées alors ^-^
Je n'ai plus qu'à te valider et à te dire bon RP parmi nous!
Revenir en haut Aller en bas
 

Sirius, crocs d'acier, âme de sang ♪ [Code à modifier, patientez...]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Don de sang
» Monture sang-froid et homme lézard
» création de sang
» PAS DE FAUX RHUM , SANG , KAKA , KOK .......
» Il ne faut pas boire de sang.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hatokioshu :: Archives générales-